Le Tétrodon

Le Tétrodon de 30pieds à MARTIGUES

Depuis 2021

RÉSIDENCES ARTISTIQUES
Propriété de la ville de Martigues par donation, espace habitable et de travail, il offre à des artistes un lieu de résidence leur permettant de mener une production. Ces résidences artistiques peuvent être élargies à l’accueil d’experts, une sorte de laboratoire des territoires.
Prenant en compte la complexité de l’Ouest Berre et Golfe de Fos et ses enjeux que l’association explore : industrie / habitat / environnement. ‘par ce passage, infranchi’ souhaite développer une direction de résidences basée sur des interactivités en binômes type : chercheur /artiste, dont les axes de productions s’appuient sur des thématiques croisées : #mémoires #industries ou #habitat #patrimoine. Le Tétrodon devient base vie, départ de promenades et permet d’être présents sur le terrain dans des conditions idéales d’immersion face à l’Étang de Berre.

Photo ©P.Piron 2020

Brève histoire du Tétrodon de 30pieds

L’aventure du Tétrodon de 30 pieds démarre avec Sauf…(territoires) un projet de l’association par ce passage, infranchi. Une exploration des territoires de l’Étang de Berre au Golfe de Fos, entre habitats, industries et nature.
L’association accepte de recevoir pour un euro symbolique en décembre 2011 cet habitat mobile et modulaire, identifié à Fos-sur-Mer comme étant un Tétrodon par l’architecte historien Thierry DUROUSSEAU, le dernier dans la région. Ce Tétrodon est issue d’une commande de la SONACOTRA en 1972 de 32 modèles de 6 mètres afin de loger les travailleurs construisant l’usine sidérurgique de SOLMER (Arcelor Mittal) sur la commune de Fos. Ce modèle-ci de 10 mètres est le seul issue de cette commande.
L’association décide de le rénover afin d’en faire son projet phare, un lieu pérenne destiner à accueillir des visiteurs, des artistes tel un laboratoire périurbain. L’idée de le situer le long du GR2013 s’impose alors au moment où l’association participe en 2013 à Marseille Capitale Européenne à la Culture et contribue à la réalisation de ce premier GR périurbain. Il est labellisé ‘Architecture contemporaine remarquable’ par la DRAC PACA en 2012, et devient propriété de la Ville de MARTIGUES à la fin de sa rénovation en 2019 et sa donation par l’association en 2021.

Voir le blog du Tétrodon de 30pieds, le récit de sa rénovation :

http://www.passage-infranchi.org/blog/

Tétrodon sur la base-vie du Mas de L’Audience en 1972 – Fos-sur-Mer

En 1971, au sein de l’AUA, le décorateur Jacques Berce imagine répondre à la demande croissante d’habitation de loisir en inventant une unité modulaire et transportable, produite industriellement. Avec l’aide de l’architecte Henri Ciriani, il définit le principe : une ossature de conteneur standard équipée de coques en plastique.. Insérées dans le volume du conteneur pour le transport, les coques sont retournées et montées en saillie sur le terrain, complétées avec divers éléments de façade. Comme son éponyme, le poisson-globe connu au Japon sous le nom de Fugu, le Tétrodon enfle au point de faire oublier son volume initial. Transportables par eau, par fer ou par route, mis en place sur leur fondations par des grues légères, les Tétrodons pouvaient être assemblés de multiples manières.
L’industriel Barbot expose en 1972 un prototype dans la cour du Louvre, après que Berce en a breveté le principe, et engage l’année suivantes production, après qu’Annie Tribel a affiné la conception des coques, les rendant confortablement habitable. Les quelque 1000 unités produites en 1978, trop coûteuses pour les particuliers, furent utilisées entre autres pour un village de vacances en Gironde et pour des habitats temporaires, de Fos-sur-Mer à Mururoa, en passant par l’Irak.


2012 – 2018

La rénovation : Recherche de financements et travaux
Maîtrise d’œuvre : Olivier BEDU – Struc Archi

AVEC : Le Département 13, La Fondation du Patrimoine, La DRAC PACA,
Entreprise FLUXEL, La ville de Martigues,
Transport GARONNE

Premier relevé photographique de Philippe PIRON – juillet 2011
Fichaffiche du CAUE 2015

2019
Le Tétrodon de 30 pieds tel qu’il est agencé se positionne sur une plate forme dans la partie Sud de la Base Nautique de Martigues. Cette partie Sud forme une petite pointe avancée et ferme une minuscule anse orienté Nord-Est / Sud-Ouest. Afin d’avoir le maximum d’ensoleillement dans le Tétrodon et d’offrir au visiteur une vue maximale lorsqu’il sort de celui-ci il convient de placer l’entrée principale face Étang de Berre avec une vision 180° sur l’Étang dans sa partie Sud. Ainsi la baie vitrée est face à l’anse, orienté Sud-Est et donc protégé des intempéries tels que le Mistral et le froid du Nord. De plus celle-ci offre aussi une vue intéressante sur le bord côtier et le chemin GR2013
http://www.gr2013.fr/
Les coques chambres sont donc dirigé dans un axe Nord-Ouest / Sud-Est et la coque sanitaire côté Nord- Est. L’entrée usuelle s’effectue par la monté d’une rampe côté Sud-Ouest accédant au deck en bois devant l’entrée principale bien ensoleillé et face à l’Étang reçoit un maximum de lumière et doit être protégé en été par une ombrière type toiles de couleurs tendues. La porte secondaire donne côté nord-Ouest et est pourvue d’une coursive dans la continuité du deck entourant le Tétrodon.

Schéma d’installation sur la base nautique de Martigues en 2019