par ce passage, infranchi...

 
  1.   Promenades

  1.   Résidences

  1.   Débats

Sauf… (territoires)


Istres



Résidence à l’Hôtel Le Castellan - Istres

Lieux : bordure de l’Etang de l’Olivier

Position GR2013 : le long


Juin


Karine MAUSSIERE

Photographe plasticienne
































































Karine Maussière

Karine Maussière, vit sous le soleil, exactement, au milieu d'un jardin, dans le sud de la France. Née en 1971, elle se familiarise très tôt avec la route et la marche en montagne.

Tout en étudiant l'art et la photographie à l’école Supérieure des Beaux Arts de Marseille (DNSEP 96)  et passé un post-diplôme à l’école d’Architecture (1998), elle s’intéresse aux écrits de Gilles Clément et d’Hakim Bey et se consacre à la photographie de paysage et de friches urbaines.


Partie à Berlin, elle commence à réaliser des graphies minimales de ses déplacements. Bruxelles, Londres, Lisbonne, Barcelone, Rome suivront. En 2006, elle part faire un tour du monde. Arpentant les plus grandes mégapoles, elle pense à la photographie comme un outil sensible plus que technique : elle utilise depuis, un ‘photophone’. Lors de ses haltes, elle écrit de courts textes anecdotiques. Son blog, est nourri de ces notes visuelles et textuelles.


Artiste voyageuse et marcheuse, son travail est double: d’une part, il est un regard sur notre environnement, une manière de tenir un discours sur le système capitaliste; d’autre part, plus intime et poétique, il est de l’ordre du sensible.


Les dérives de Karine Maussière, sont des éloges à la lenteur et reprennent le parti pris des situationnistes, qui posent avec Guy Debord, l'exigence de “changer le monde”. Réalisées sur des zones urbaines hors normes, interrogeant la place de la nature en ville, elles sont une lecture du territoire tout à la fois critique et politique.


Karine Maussière est conceptrice de la revue bruit brut, revue numérique de photographie de paysage. Elle est, par ailleurs, mandatée par les Ateliers de l’image sur des projets Photographie et Paysage, avec la galerie des Grands Bains Douches, elle propose des explorations et dérives urbaines."


Karine Maussière

http://kalucine.blogspot.fr

www.karinemaussiere.com



>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Calendrier de la résidence Karine Maussière

Date d'intervention Marseille –Provence 2013 :

12 – 22 juin 2013

restitution :

28 juin à 18h

Lieu :

Hôtel Le Castellan - Istres

http://www.hotel-lecastellan.com/



>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>











 

Micro-résidences 2013

>> Blog de Karine Maussière

sur ses promenades

Coproduction Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la culture

"Dérives sur le GR2013"

Par Karine Maussière, Artiste.


"Comme un clin d'oeil au grand 8 du GR2013, un infini est tracé sur Istres avec en son centre -départ/arrivée - l'hôtel du Castellan.

Cet infini est une dérive urbaine du GR2013, avec d’une part l’étang de l'Olivier et d’autre part la ville d’Istres.


La dérive se définit comme une technique du passage hâtif à travers des ambiances variées. Le concept de dérive est indissolublement lié à la reconnaissance d’effets de nature psycho-géographique, et à l’affirmation d’un comportement ludique-constructif, ce qui l’oppose en tous points aux notions classiques de voyage et de promenade.

Théorie de la Dérive, Guy Ernest Debord

Photos C Galatry pour PCPI
  1. Liens